Imagens das páginas
PDF
ePub
[ocr errors]
[ocr errors]

core personne, ne pou voit imaginer ce qui cauíoit son cffi-oi; elle précipite íà course vers la Princefle, & tombe à la renverse en appercevanr la Magicienne Turbulente qui, après s'erre saisie de Tramarine, la força de monter dans íà voiture Sc disparut à l'inftanr.

La tendre & fidele Céliane se reprocha lïSkla complaisance quelle venoitsavoir en suivant la PrinceíTè, sans avoir averti ses femmes, ou du moins les deux que la Fée Bonine avoit commises pour fa garde; cette tendre amie poufla des cris qui attirerent les Fées: mais pendant qu'elles vont accourir à son secours 8c partager fa douleur , nous allons suivre l'infortuoëe Princefle.

CHAPITRE VI.

Entrée de Tramarine dans U Empire des Ondes.

L A Prinee€e quoiqu'aiccablée de ce dernier coup «de k fortu-ne, n'en parut pas imoims set> me dans ses adversités. Indignée des mauvais procédés de •la perfide Magicienne, eJie lui demanda , avec beaucoup de fermeté, ce q-ui pouvok la rendre aflèz hardie pour «oser venir icnîever jusques dans les jardins de ©onine, puwdiqueîlc nc devoit pas ignorer la protection que cctjte Fée lai av.oit aa

cordée. C'est cette protection qui m'offense, répondit Turbulente; ôc c'est pour vous en punir Tune & l'autre , que je prétends vous faire subir la peine que mérite votre désobéisíance : Bonine s'est trompée grossièrement si elle a cru m'en imposer; mais afin que désormais elle ne cherche plus à nous surprendre , vous allez rester fous ma garde.

A cet impertinent discours, Tramarine le contenta de regarder la Magicienne avee un souverain mépris, fans daigner seulement lui répondre. Arrivée dans un antre qui touchoit à la Tour, la Magicienne ordonna à la Princesse d'ôter la robe qu'elle avoit pour se revê

tir d'une espécade sac de toile brune; mais elle ne -fit pas semblant de Pentendre, ce qui obligea Turbulente de lui servir elle-même de femme-dechambre, & la fit ensuite descendre dans un cachot rempli de bêtes venimeuses, ne laissant auprès d'elle qu'un peu de mauvaise farine délayée dans de l'eau.

Tramarine restée feule , se livra à tout ce que la douleur a de plus amer. Plusieurs jours se passerent sans qu'elle pût fermer les yeux; enfin, accablée de peines &C d'ennuis ôc n'attendant plus que la mort, elle s'aíloupit. Un songe agréable vint charmer ses esprits, & lui fit voir le Prince son époux,

« AnteriorContinuar »