Imagens das páginas
PDF
ePub

rut pe*at dans ses yeux en regardant Amasis qui lai présentoir. la maÌ4i; ils se dispoíoiem à sortir de la galerie pour se retirer dans leurs ar> partemens, déja les Pages pré» cédoient pour les accompagner, quand iîs surent encore arrêtés par un Vieillard vénérable , qui parut tout-à-coup au milieu de la galerie. Ce Vieillard s'avan-çoit d'un air grave & majestueux ; mais , s'appercevant du trouble que fa íubite apparition avoit excité dans tous les eíprits, il fixa quelques instans ses regards íiir les jeunes époux , fans doute pour leur donner le tems de se remettre de leur agitation : puis les tournant vers le Roi ; calmez , lui dit-il-, Seigneur , Je trouble où je vous vois , je n'ai que d'agréables nouvelles à vous annoncer; je fuis le Génie Carabiel, envoyé de la part du Soleil pour vous apprendre que l'époux de la Princeíse Amasis tient fa naissance du Génie Verdoyant, Prince des Ondins, & de la Princeílè Tramarine, fille du Roi de Lydie, à- présent aílbcié par son union à l'Empire des Ondes par la protection que fes vertus lui ont fait obtenir de laDéeílePallas, fille de Jupiter, qui a nommé lui-même ce jeune Prince , Nubécula. Vous avez dû connoître , par les travaux éclatans qu'il vient d'exécuter, que ee Prince ne

pouvoit tirer son origine que d'un Favori des Dieux, & ce n'est qu'en sa faveur que le Soleil a bien voulu opérer le miracle qui s'est fait fur la Princesse Amafiç. Ce Dieu est content de l'élection que vous venez de faire de ce jeune Héros , pour régner avec vous fur tous les Peuples qui dépendent de votre Empire; il me charge de vous annoncer qu'il en étendra les limites en y joignant le Royaume de Caftora, & qu'il répandra fur toute votre postérité fes plus précieuses influences; la campagne florissante rendra vos champs toujours fertiles & abondans, la paix & la concorde régneront parmi les Ci" toyens; & les deicendans da Prince Núbéaila jouiront de ses faveurs pendant des siécles innombrables. Alors le Génie se tournant vers la Princeílè: Préparez-vous, ajouta -t- il , charmante Amasis, au départ de votre illustre époux; n'entreprenez point de retarder la gloire qu'il doit encore acquérir dans la conquête des États de la Reine de Caftora: Pentaphile a offensé les Dieux en y établiílant des Loix injustes , & c'est, pour l'en punir , qu'ils ont ordonné que ce Royaume paílexoit fous la puissance du Prince Nubécula. Respectable Carabiel, dit la Princesse, ne me refusez pas la grace que j'ose demander à

l'Envoyé du Soleil , & permettez au moins que je puisse accompagner le Prince, mon époux , dans cette nouvelle expédition.

JLe Génie y consentit & diíparut à i'instant , laissant le Roi & toute sa Cour dans une surprise, mêlée d'admiration , de toutes les merveilles dont ils venoient d'être les Témoins. II est vrai qu'il sembloit qu'on n'-e&t pas le tems de se recon

nemensqui íe succédoient l'un à l'autre sans interruption; les Courtisans , íur-tout, parurent soulagés de la déclaration de l'Envoyé du Soleil; leur amour propre qui depuis long-tems écoit en presse, rc^

[graphic]
« AnteriorContinuar »