Imagens das páginas
PDF
ePub

triomphe sera admiré dans l'Univers.

Ces paroles, dictées par ía Déeílè , firent naître en moi cette noble audace qui doit toujours accompagner les Héros. Je sortis du Temple St trouvai, fous un des portiques , l'armure qui venoit de me servir pour exécuter les exploits dont votre Majesté avoit été le Témoin. Quoique leurs' Majestés & ceux qui avoient été admis à cette conversation, euílènt deíiré d'apprendre un plus grand détail des aventures du Prince, personne nc put néanmoins se plaindre de la complaisance , & le Roi remit à un autre tems à en exiger les particularités, s'apper//. Part, G

cevant que le Prince bruloif d'impatience de se retirer avec la Princeíle Amasis.

Tramarine &L le Roi son pere , charmés l'un & l'autre d'avoir été Témoins du triomphe & de la gloire du Prince Nubécula , en témoignerent leur reconnoiílànce au Génie Verdoyant, &C le remercierent en même tems de l'a* gréable surprise qu'ils avoient éprouvée à l'apparition'dc l'Envoyé du Soleil, en apprenant, par le discours de ce Favori , que ce jeune Prince étoit son fils» Sans doute , ajouta la Princeíle Tramarine, que c'étoit au Génie CarabicI que vous aviez confié son éducation. Kéias , que j'étois in?

juste lorsque j'ai pû douter de sòn sort ! II est votre fils, vous l'aimez, vous faites fa gloire & son bonheur. Sa destinée vous est à-préfent connue , reprit Verdoyant , ôc je crois qu'il ne doit plus vous rester aucun doute fur les honneurs dont il va fouir; c'est pourquoi , comme nous sommes logés ici sortàl'étroit,jepeníe qu'il feroit à propos de rejoindre la Flotte afin de continuer notre route.

Tramarine , dónt tous les objets qui auroient pû exciter fa curioíité fe trouvoient remplis , peut-être ennuyée d'une aufli longue marche , 8c dans la vive impatience de préfen-. ter le Roi son pere au Souve

9

rain des Ondes, elle supplia íe . Génie de faire reprendre à leur Flotte la route de la Capitale, où ils íe rendirent en 'tres-peu de tems. Je n'entreprendrai point de faire la description des Fêtes qui íe donnerent à leur retour; il suffira d'apprendre à mes Lecteurs que íà Majesté Ondine, après avoir examiné la Princefle Tramarine, parut très-cóntente du changement qui s'étoit fait en elle : le Roi Ophtes lui fut présenté , & il voulut bien , en faveur de l'épouse de son fils, confirmer les honneurs du Louvre que le Prince Verdoyant lui avoit accordés; & fa Majesté ajouta à cette grace , qu'il lui fût donné un lo. gement dans le Palais, à coté de celui de la Princesse Tramarine dans le Pavillon des glaces.

Par cette nouvelle favçur, il fut permis à Ophtes de visiter souvent le cabinet des merveilles , Tramarine jugeant par elle-même de l'empreílèment que le Roi son pere pouvoit avoir d'apprendre ce qui s'étoit passé en Lydie depuis son entrée chez les Ondins & fur-tout de sçavoir des nouvelles de la Reine Cliceria, la façon dont elle gouvernoit son Royaume, 8c mille autres choses qui devoient l'intéreflèr: c'est pourquoi, après avoir fait au Roi un détail des attributs de ce merveilleux cabinet ,

« AnteriorContinuar »