Légendes et traditions surnaturelles des Flandres

Capa
Garnier, 1862 - 520 páginas
 

Páginas seleccionadas

Outras edições - Ver tudo

Palavras e frases frequentes

Passagens conhecidas

Página 372 - Il est plus facile à un chameau de passer par le trou d'une aiguille qu'à un riche d'entrer dans le royaume de Dieu.
Página 364 - écoutez-moi, au nom du Ciel ! Croyez-vous que cet homme, avant de quitter le monde, avant de renoncer à la fortune et à la gloire, n'ait point fortement lutté contre une résolution semblable ? Croyez-vous qu'il...
Página 430 - Madame cependant a passé du matin au soir ainsi que l'herbe des champs. Le matin elle fleurissait , avec quelle grâce ! vous le savez : le soir nous la vîmes séchée...
Página 16 - L'Art d'instruire et d'élever les oiseaux. Oiseaux chanteurs, oiseaux parleurs, oiseaux de volière, par L.-E.
Página 364 - Du reste, vos efforts n'aboutiraient à rien : il sortirait victorieux de cette tentation, ajouta-t-il en faisant le signe de la croix, car Dieu ne lui retirera point son aide; Dieu, qui, dans sa miséricorde, a daigné l'appeler à lui, ne le chassera point de sa présence. — Mais, mon père, c'est à l'immortalité qu'il renonce!
Página 364 - S'il me refuse, je lui ferai ordonner par notre saint-père le Pape de rentrer dans le monde et de reprendre ses pinceaux. Le Pape m'aime, mon père, le Pape écoutera ma voix.
Página 519 - Lettres de Napoléon à Joséphine, pendant la première campagne d'Italie, le consulat et l'empire; et lettres de Joséphine à Napoléon et à sa fille ... Paris, Firmin Didot frères, 1833.
Página 363 - Il a renoncé aux choses de la terre : il est dans un cloître, il est moine. — Moine ! mon père ! moine ! Oh ! dites-moi dans quel couvent ; car il faut qu'il en sorte. Quand Dieu marque un homme du sceau du génie, il ne faut pas que cet homme s'ensevelisse dans la solitude.
Página 365 - Le prieur , rentré dans la cellule , se mit à genoux sur la natte de paille qui lui servait de lit, et fit à Dieu une fervente prière. Ensuite il rassembla des pinceaux , des couleurs et un chevalet gisant dans sa cellule, et les jeta dans la rivière qui passait sous ses fenêtres. Il regarda quelque temps avec mélancolie l'eau qui entraînait ces objets avec elle. Quand ils eurent disparu , il vint se remettre en oraison sur sa natte de paille et devant son crucifix de bois.
Página 363 - Ses yeux étincelèrent, et il attacha sur Rubens des regards où se révélait plus que la curiosité : mais cette exaltation ne dura qu'un moment. Le moine baissa les yeux, croisa sur sa poitrine les bras qu'il avait élevés vers le ciel dans un moment d'enthousiasme, et il répéta : — L'artiste n'est plus de ce monde.

Informação bibliográfica