Histoire d'Hérodote: traduite du grec, avec des remarques historiques et critiques, un essai sur la chronologie d'Hérodote, et une table géographique, Volume 8

Capa
G. Debure l'aîné, 1802

No interior do livro

Opinião das pessoas - Escrever uma crítica

Não foram encontradas quaisquer críticas nos locais habituais.

Páginas seleccionadas

Índice

Outras edições - Ver tudo

Palavras e frases frequentes

Passagens conhecidas

Página 506 - Mémoires historiques et géographiques sur les pays situés entre la mer Noire et la mer Caspienne...
Página 505 - Vers les neuf heures du soir, le premier corps me fut renvoyé par l'Empereur, auquel il n'avait été d'aucune utilité; ainsi vingt-cinq à trente mille hommes ont été pour ainsi dire paralysés , et se sont promenés pendant toute la bataille , l'arme au bras , de la gauche à la droite , et de la droite à la gauche, sans tirer un seul coup de fusil.
Página 347 - Ce lac forme un coude à l'occident, et se porte • vers le milieu des terres , le long de la montagne, » au-dessus de Memphis, et se décharge, au rapport » des habitants du pays , dans la Syrlhe de Lybie
Página 353 - Mylasses avoit un port qui étoit à quatre-vingts stades de la ville , dans laquelle on voyoit un temple de Jupiter Carien. Hécatomnus, un des Rois de la Carie, qui étoit né à Mylasses , en fit la capitale de son royaume. Deux choses l'y déterminèrent , l'amour de la patrie, et la prodigieuse fertilité de son territoire; d'ailleurs il n'y avoit point de ville dans toute la Carie qui fût plus décorée de temples , de portiques et...
Página 472 - Haec loca vi quondam et vasta convolsa ruina — Tantum aevi longinqua valet mutare vetustas — 415 Dissiluisse ferunt, cum protinus utraque tellus Una foret ; venit medio vi pontus et undis Hesperium Siculo latus abscidit, arvaque et urbes Litore diductas angusto interluit aestu.
Página 89 - C'est par cette raison que Ploléméela met en Lycie, et qu'Etienne de Byzance et (2) Pline la placent en Carie. Cette ville avoit un roi particulier. Elle est appelée Calymne dans (3) Strabon, ce qui est peut-être une faute de copiste. Voyez la note de Casaubon. CAMARINE , ville méridionale de Sicile , située entre les embouchures de deux fleuves , dont l'un étoit...
Página 214 - ... ont-ils soin à cette heure d'arroser leurs jardins. A mesure que le jour baisse elle devient moins froide, jusqu'au coucher du soleil qu'elle est tiède. Elle s'échauffe ensuite de plus en plus, jusqu'à ce qu'on approche du milieu de la nuit : alors elle bout (3 19) à gros bouillons.
Página 238 - C'est donc avec raison . je crois , Qu'hermaphrodite je vous nomme , Puisque vous êtes à la fois Femme jolie et galant homme. la fable de Salmacis n'est qu'une allégorie. En voici l'explication : <( A la pointe de la colline , Mausole bâtit le temple de Vénus et de Mercure auprès de la fontaine de Salmacis, qu'on dit rendre malades d'amour ceux qui boivent de son eau; ce qui est une chose si peu vraie, qu'elle mérite bien d'être expliquée , afin qu'on sache pourquoi cette fausse opinion...
Página 443 - Charn, partagés en onze familles , dont la plus puissante étoit celle de Chanaan, fondateur de Sidon et chef des Chananéens proprement dits, auxquels les Grecs donnèrent le nom de Phéniciens : ce furent les seuls qui se maintinrent dans l'indépendance , non-seulement sous Josué, mais encore sous David, sous Salomon , et sous les Rois leurs successeurs; mais ils furent ensuite assujettis par les Rois d'Assyrie et de Chaldée, par les Perses, les Grecs , &c.
Página 237 - Mausole a des murailles de brique , quoiqu'il soit orné partout de marbre de Proconèse ; et l'on voit encore aujourd'hui ces murailles fort belles et fort entières , couvertes d'un enduit si poli , qu'il ressemble à du verre. Cependant on ne peut pas dire que ce roi n'ait pas eu le moyen de faire des murailles d'une matière plus riche, lui qui était si puissant , et qui commandait à toute la Carie ». Ibidem.

Informação bibliográfica