Annuaire de l'Association pour l'encouragement des études greque en France, Volume 10

Capa
 

Opinião das pessoas - Escrever uma crítica

Não foram encontradas quaisquer críticas nos locais habituais.

Outras edições - Ver tudo

Palavras e frases frequentes

Passagens conhecidas

Página 147 - alter e Cascis 2 aversum1 vulnerat paulum infra iugulum. Caesar Cascae brachium arreptum graphio traiecit conatusque prosilire alio vulnere tardatus est; utque animadvertit undique se strictis pugionibus peti, toga caput obvolvit, simul sinistra manu sinum ad ima crura deduxit, quo honestius caderet etiam inferiore corporis parte velata.
Página 151 - Élégies de Properce, traduites dans toute leur intégrité avec des notes interprétatives du texte et de la mythologie de l'auteur, et des figures gravées sous la direction de Ponce, d'après les dessins de Marillier.
Página ii - Beaux-Arts, à quatre heures, le premier jeudi non férié de chaque mois; tous les membres de la Société ont le droit d'y assister et ont voix consultative. Elles sont interrompues pendant les mois d'août, de septembre et d'octobre. L'Assemblée générale annuelle a lieu le premier jeudi qui suit la fête de Pâques.
Página v - L'Association encourage la propagation des meilleures méthodes et la publication des livres les plus utiles pour le progrès des études grecques. Elle décerne, à cet effet, des récompenses. 2. Elle encourage par tous les moyens en son pouvoir le zèle des maîtres et des élèves. 3. Elle propose, s'il ya lieu, des sujets de prix. 4. Elle entretient des rapports avec les hellénistes étrangers. 5. Elle...
Página 241 - Péloponèse respire en liberté , et l'Église de Corinthe va refleurir : la voix de l'apôtre s'y fera encore entendre. Je me sens transporté dans ces beaux lieux et parmi ces ruines précieuses, pour y recueillir, avec les plus curieux monuments, l'esprit même de l'antiquité.
Página 242 - Corinthe va refleurir; la voix » de l'Apôtre s'y fera encore entendre. Je me sens » transporté dans ces beaux lieux et parmi ces ruines » précieuses, pour y recueillir, avec les plus curieux » monuments, l'esprit même de l'antiquité. Je cherche » cet aréopage, où saint Paul annonça aux sages du monde » le Dieu inconnu; mais le profane vient après le sacré, » et je ne dédaigne pas de descendre au Pirée, où Socrate » fait le plan de sa République. Je monte au sommet du » Parnasse,...
Página 242 - Mais le profane vient après le sacré , et je ne dédaigne par de descendre au Pirée , où Socrate fait le plan de sa république. Je monte au double sommet du Parnasse : je cueille les lauriers de Delphes, et je goûte les délices de Tempe. Quand est-ce que le sang des Turcs se mêlera avec celui des Perses sur les plaines de Marathon...
Página 249 - Mayenne (1870-71), — membre du Conseil municipal de Paris et du Conseil général de la Seine, — député de la Seine (4 septembre 1881-1889).
Página 4 - Oliviers pour se terminer au Golgotha. Pas un détail n'est omis, rien n'a été oublié. Il y en a sur la colonne de la flagellation, sur les trois chants du coq, sur le roseau que l'on plaça dans la main de l'Homme-Dieu et la couronne d'épines dont on ceignit son chef sacré ; sur la descente de croix , la Mater dolorosa, la Résurrection, l'Ascension, la Pentecôte, etc. Ces vers pieux se récitent plutôt qu'ils ne se chantent, et ne sont guère répandus que parmi les catholiques de Syra et...
Página xli - PAPABHIGOPOULOS (K.), professeur d'histoire (Athènes). — 1868. PAPPAS, professeur libre, membre du conseil municipal à Montpellier (Hérault). — 1872. PABApANTAPOULOs(Jean), professeur de l'École commerciale hellénique de Chalki (Constantinople). — 1868. PABIS (Gaston) , membre de l'Institut, professeur au Collège de France, 7, rue du Regard. — 1868.

Informação bibliográfica