Histoire des découvertes géographiques des nations Européennes dans les differentes parties du monde, Volume 3

Capa
 

Opinião das pessoas - Escrever uma crítica

Não foram encontradas quaisquer críticas nos locais habituais.

Outras edições - Ver tudo

Palavras e frases frequentes

Passagens conhecidas

Página 749 - Travels, containing an history of the original and present state of the Turkish empire ; their laws, government, policy, military force, courts of justice, and commerce. The Mahometan religion and ceremonies. A description of Constantinople, the grand signior's seraglio, and his manner of living : also of Greece, with the religion and customs of the Grecians.
Página 760 - Nouveaux Mémoires des missions de la compagnie de Jésus dans le Levant , 1745 , in- 12. H ya quelquesuns de ses Discours dans le Journal chrétien.
Página 546 - Dans toute l'étendue de pays où se trouvent ces restes vénérables du peuple indigène, on ne voit que de très-rares débris de monuments appartenant à l'époque romaine ; il semble que les conquérants successifs de la contrée aient ignoré ces vallées solitaires où plus tard des familles chrétiennes vinrent chercher un refuge contre la persécution du paganisme, peut-être aussi contre l'invasion musulmane1.
Página 553 - Les produits de l'agriculture étaient abondants et magnifiques; la plupart des fruits , et même l'olivier, qui ne croît plus dans cette province, y étaient cultivés dans l'antiquité : il est vrai que plusieurs districts étaient privés, comme ils le sont encore, d'un élément bien utile. Le bois ne croît pas dans la partie méridionale de la province ; aussi les anciens avaient-ils donné à cette contrée le nom de .¡.тц/чп (sans bois).
Página 114 - J'avance toujours en montant vers le village ; et , un mille au delà , du côté de l'est , je me trouve subitement arrêté sur les bords d'un affreux précipice qui entoure , presque de toutes parts , la colline où je suis placé. Deux pas de plus , et je tombais à quatre cents pieds de profondeur. Le torrent qui coule au fond de ce précipice est le Simoïs qui , comme je l'ai dit , prend sa source au mont Cotylus , et qui parcourt le nord de la plaine.
Página 249 - La plupart des femmes se hlottireut dans le sable, et celles qui étaient vêtues les couvraient de sable et de manteaux. Quand nous fûmes un peu loin, et que la confusion fut apaisée, je demandai à une vieille négresse dans quel but tout ce monde était réuni. Elle m'expliqua que pendant le cours du mois . de septembre on vient de tous les environs prendre des...
Página 112 - La nature ici a tellement imité l'art , qu'il faut l'observer avec le plus grand soin , pour dissiper l'illusion qu'elle excite. De nombreuses sources de l'eau la plus limpide s'échappent du pied de cette colline , où. l'on remarque des débris de murailles dont la construction très-solide doit être l'ouvrage de quelque peuple plus industrieux que les Turcs.
Página 547 - Texier, une grande analogie avec les lettres grecques de la forme la plus ancienne, et notamment avec l'alphabet du monument boustrophédôn de Sigée.
Página 758 - Voyage en France, en Italie, en Allemagne, à Malthe et en Turquie. Contenant les recherches et observations...
Página 547 - Jésus-Christ, et la langue dont il nous reste un si faible spécimen était, selon toute probabilité, celle que parlaient les Phrygiens avant que le royaume de Midas fût envahi par les Perses. On reconnaît néanmoins dans cette langue un fond grec qui semblerait indiquer une communauté d'origine; mais les mots inexpliqués, et ce sont les plus nombreux, appartiennent à une langue inconnue...

Informação bibliográfica