La revue des deux mondes, Volume 4;Volume 16;Volume 39

Capa
 

Opinião das pessoas - Escrever uma crítica

Não foram encontradas quaisquer críticas nos locais habituais.

Páginas seleccionadas

Índice

Outras edições - Ver tudo

Palavras e frases frequentes

Passagens conhecidas

Página 676 - Chastenay disait, en effet, de lui qu'il avait l'air d'une âme qui a rencontré par hasard un corps, et qui s'en tire comme elle peut.
Página 677 - M. Joubert est un esprit délicat avec des pointes fréquentes vers le sublime ; car, selon lui, « les esprits délicats sont tous des esprits nés sublimes, qui n'ont pas pu prendre l'essor, parce que, ou des organes trop faibles, ou une santé trop variée, ou de trop molles habitudes, ont retenu leurs élans. » Charmante et consolante explication! Quelle délicatesse il met à ennoblir les délicats! Il s'y pique d'honneur. Ainsi la qualité du cavalier est bien la même, ce n'est que le cheval...
Página 644 - ... moment solennel! ce peuple prosterné, Ce temple dont la mousse a couvert les portiques , Ses vieux murs, son jour sombre, et ses vitraux gothiques; Cette lampe d'airain, qui , dans l'antiquité, Symbole du soleil et de l'éternité , Luit devant le Très-Haut , jour et nuit suspendue ; La majesté d'un Dieu parmi nous descendue; Les pleurs , les vœux , l'encens , qui montent vers l'autel , Et de jeunes beautés , qui , sous l'œil...
Página 366 - J.-J. Rousseau ne nous at-il pas avoué que le Contrat social était une pierre d'un grand monument auquel il avait été obligé de renoncer ? Nous n'avons que les rognures d'un J.-J. Rousseau tué par les chagrins et par la misère.
Página 776 - On doit être juste envers Henri IV, Louis XIII, Louis XIV et Louis XV, mais sans être adulateur. On doit peindre les massacres de septembre et les horreurs de la révolution du même pinceau que l'inquisition et les massacres des seize. Il faut avoir soin d'éviter toute réaction en parlant de la révolution. Aucun homme ne pouvait s'y opposer. Le blâme n'appartient ni A ceux qui ont péri, ni à ceux qui ont survécu.
Página 767 - Chateaubriand en commençait une nouvelle. Il était même de l'avis de celui-ci contre Fontanes en faveur du merveilleux chrétien réprouvé par Boileau. Il passait, sans marchander, sur les hardiesses, sur les incorrections premières : « Bah ! « bah ! ces gens-là ne voient pas que cela tient à la nature « même de votre talent. Oh ! laissez-moi faire, je les ferai crier,
Página 675 - J'y veux donner à mes pensées plus de pureté que d'éclat, sans pourtant bannir les couleurs, car mon esprit en est ami. Quant à ce que l'on nomme force, vigueur, nerf, énergie, élan, je prétends ne plus m'en servir que pour monter dans mon étoile. C'est là que je résiderai quand je voudrai prendre mon vol; et lorsque j'en redescendrai, pour converser avec les hommes pied à pied et de gré à gré, je ne prendrai jamais la peine de savoir ce que je dirai; comme je fais en ce moment où...
Página 646 - L'éternel géomètre a terminé les mondes. Atteins-les : vaine erreur ! Fais un pas : à l'instant Un nouveau lieu succède, et l'univers s'étend. Tu t'avances toujours, toujours il t'environne. Quoi, semblable au mortel que sa force abandonne, Dieu, qui ne cesse point d'agir et d'enfanter, Eût dit : « Voici la borne où je dois m'arrêter...
Página 677 - Il me reste à vous dire sur les livres et sur les styles une chose que j'ai toujours oubliée. Achetez et lisez les livres faits par les vieillards, qui ont su y mettre l'originalité de leur caractère et de leur âge. J'en connais quatre ou cinq où cela est fort remarquable. D'abord le vieil Homère; mais je ne parle pas de lui. Je ne dis Tien non plus du vieil Eschyle; vous les connaissez amplement, en leur qualité de poètes.
Página 635 - J'ose au moins sans terreur me montrer à vos yeux. Hélas! depuis l'instant où vous m'avez fait naître, Ce cœur à vos regards n'a point déplu peut-être. Vous frappiez, j'ai gémi. J'entrerai sans effroi Dans ce cercueil trompeur qui s'enfuit loin de moi. Vous savez si ma voix, toujours discrète et pure, S'est permis contre vous le plus...

Informação bibliográfica