Histoire de l'Afrique romaine: 146 avant J.-C.-439 après J.-C

Capa
Picard, 2005 - 282 páginas
0 Críticas
L'Afrique romaine est devenue célèbre grâce aux écrivains illustres qu'elle a vu naître - Apulée, Tertullien, s. Cyprien et s. Augustin - et grâce aux ruines majestueuses de sites comme Carthage, Dougga, Timgad et Volubilis. Elle a donné à Rome des chevaliers, des sénateurs et même la famille impériale des Sévères, originaire de Lepcis Magna en Tripolitaine. Elle est un terrain d'études en constants progrès. C'est ainsi que, dans le domaine économique, plusieurs enquêtes ont bouleversé son image traditionnelle. Cette région en effet ne fut pas seulement le " grenier à blé de Rome " ; un artisanat très actif produisant essentiellement de la céramique s'y était développé. En ce qui concerne la religion, on sait aujourd'hui que la population vénérait un grand dieu, Saturne. Et si elle s'est largement convertie au christianisme ce ne fut jamais totalement ; elle eut pourtant ses martyrs, notamment Perpétue et Félicité. L'Afrique romaine bénéficie d'une documentation abondante et de qualité. Cependant les historiens n'ont pas toujours suffisamment pris en compte ses spécificités qui touchent le domaine même des institutions. Des questions restent posées et des débats ont été ouverts : tous les Africains ont-ils été romanisés ? Jugurtha et Tacfarinas, célèbres insurgés, furent-ils des exceptions ou des modèles ? Comment l'Afrique a-t-elle vécu la " crise du IIIe siècle " ? Dans quelle mesure a-t-elle été touchée par la " renaissance du IVe siècle " ? Pourquoi et comment s'est faite la conquête vandale ?

No interior do livro

Opinião das pessoas - Escrever uma crítica

Não foram encontradas quaisquer críticas nos locais habituais.

Índice

INTRODUCTION
9
PROLOGUE LA CONQUÊTE p
21
De Caius Gracchus à Jugurtha p
37
Direitos de autor

18 outras secções não apresentadas

Palavras e frases frequentes

Informação bibliográfica