Œuvres complètes de Pierre de Bourdeille, abbé séculier de Brantôme et d'André vicomte de Bourdeille, Volume 2

Capa
 

Opinião das pessoas - Escrever uma crítica

Não foram encontradas quaisquer críticas nos locais habituais.

Páginas seleccionadas

Outras edições - Ver tudo

Palavras e frases frequentes

Passagens conhecidas

Página 47 - Córcega, de Murcia, de Jaén, de los Algarbes, de Algeciras, de Gibraltar, de las Islas de Canaria, de las Indias orientales y occidentales, islas y tierra firme del Mar Océano; Archiduque de Austria, Duque de Borgoña, de Brabante y de Milán, Conde de Abspurg, de Flandes, Tirol y Barcelona, Señor de Vizcaya y de Molina, &c., &<•., &c.
Página 453 - Julien, luy dit-elle, prenez vostre violon et sonnez-moi tousjours, jusques à ce que vous me voyez morte (car je m'y en vois), la défaitte des Suisses, et le mieux que vous pourrez : et quand vous serez sur le mot, tout est perdu, sonnez-le par quatre ou cinq fois, le plus piteusement que vous pourrez.
Página 139 - France, dont elle avoit jouy si longtemps ; mais puisqu'il luy falloit changer son paradis en un enfer, qu'il falloit prendre patience. Et qui pis est, le soir, ainsi qu'elle se vouloit coucher, estant logée en bas en l'abbaye de...
Página 126 - ... à une trentaine, sonnans quasy un air de guerre fort plaisant, elles vindrent marcher soubs l'air de ces violons, et par une belle...
Página 133 - nous avez tous menez à la boucherie sans y penser. » Cela luy toucha si fort au cœur, et la mort de ces pauvres gens, qu'elle se remit dedans lit, ayant esté paravant malade, et oncques plus n'en releva.
Página 107 - ... garde estoient Bretons, qui jamais ne failloient, quand elle sortoit de sa chambre, fust pour aller à la messe, ou s'aller promener, de l'attendre sur ceste petite terrasse de Blois qu'on appelle encor la Perche aux Bretons, elle-mesme l'ayant ainsy nommée. Quand elle les y voyoit, « Voylà mes Bretons, disoit-elle, sur la Perche qui m'attendent.
Página 156 - ... et agréables qu'il ne s'y peut rien trouver à dire, et, qui plus est, ce beau visage est fondé sur un corps de la plus belle, superbe et riche taille qui se puisse voir, accompagnée d'un port et d'une si grave majesté qu'on la prendra toujours pour une déesse du ciel plus que pour une princesse de la terre...
Página 291 - ... tour , qui seroit bien tost. «Le beau Gruffy, après l'avoir remercié cent «fois, luy dit adieu, et qu'il seroit toujours prest «de retourner; ce qu'il fit : et la feste en dura un «bon mois, au bout duquel fallut à Gruffy partir « pour son voyage de Naples , qui prit congé de sa « dame , et luy dit adieu à grand regret , sans en «tirer d'elle aucun parler seulement de bouche, « sinon soupirs et larmes , qu'il luy sentoit couler
Página 128 - Elle avoit ordinairement de fort belles et honnestes filles, avec lesquelles tous les jours en son antichambre on conversoit, on discouroit et devisoit, tant sagement et tant modestement que l'on n'eust osé faire autrement; car le gentilhomme...
Página 157 - ... et vertus, il faudroit que Dieu allongeast le monde et haussast le ciel plus qu'il n'est, d'autant que l'espace du monde et de l'air n'est assez capable pour le vol de sa perfection et renommée.

Informação bibliográfica