Représentation du conseiller d'Etat espagnol Don Francisco Amoros à S.M. le roi Ferdinand VII

Capa
Imprimerie de P. N. Rougeron, 1814 - 197 páginas
 

Opinião das pessoas - Escrever uma crítica

Não foram encontradas quaisquer críticas nos locais habituais.

Páginas seleccionadas

Índice

Palavras e frases frequentes

Passagens conhecidas

Página 85 - ... de todas y conservado su libertad y su honra. Aborrezco y detesto el despotismo: ni las luces y cultura de las Naciones de Europa lo sufren ya, ni en España fueron...
Página 30 - Je proteste et déclare que mon décret du 19 mars, par « lequel j'abdique la couronne en faveur de mon fils, est un ••( acte auquel j'ai été forcé pour prévenir de plus grands « malheurs et l'effusion du sang de mes sujets bien aimés.
Página 70 - Toutes les propriétés sont inviolables, sans aucune exception de celles qu'on appelle nationales, la loi ne mettant aucune différence entre elles.
Página 28 - ... circonstances, et lorsque le bruit des armes et les clameurs d'une garde insurgée me faisaient assez connaître qu'il fallait choisir entre la vie et la mort , qui eût été suivie de celle de la reine. J'ai été forcé d'abdiquer; mais, rassuré aujourd'hui, et plein de confiance dans la magnanimité et le génie du grand homme qui s'est toujours montré mon ami, j'ai pris la résolution de me remettre en tout ce qu'il...
Página 70 - Le rang que la France a toujours occupé parmi les nations n'a été transféré à aucune autre, et lui demeure sans partage. Tout ce que les autres...
Página 68 - Contractantes, voulant mettre et faire mettre dans un entier oubli les divisions qui ont agité l'Europe, déclarent et promettent que, dans les pays restitués et cédés par le présent Traité, aucun individu, de quelque classe et condition qu'il soit, ne pourra être poursuivi, inquiété ou troublé, dans sa personne ou dans sa propriété...
Página 95 - Real decreto ; y se depositen por ahora en la casa de Ayuntamiento de la Villa de Madrid, cerrando y sellando la pieza donde se coloquen...
Página 36 - ... sont , soit des motifs de la conduite que LL. AA, ont tenue jusqu'ici) soit des plans déjà tracés pour le bonheur de leur patrie , ils ne peuvent se dispenser de chercher à les détromper par les salutaires avis qui leur sont nécessaires pour ne pas entraver l'exécution de ces plans, et en même temps de leur donner le plus cher témoignage de l'affection qu'ils ont pour eux. Ils ne peuvent en conséquence s'empêcher de leur faire connaître que les circonstances dans lesquelles le prince...
Página 44 - VMI , tant au nom de mon frère et de mon oncle qu'au mien , des complimens bien sincères sur la satisfaction qu'elle a eue dans l'installation de son cher frère sur le trône d'Espagne ; l'objet de tous nos désirs ayant été toujours le...
Página 32 - Mon vénérable père et seigneur! pour donner à V. M. une preuve de mon amour, de mon obéissance et de ma soumission, et pour céder au désir qu'elle m'a fait connaître, plusieurs fois, je renonce à ma couronne en faveur de VM désirant qu'elle en jouisse pendant de longues années.

Informação bibliográfica