Bibliothèque historique de Diodore de Sicile, Volumes 3-4

Capa
L. Hachette et cie, 1865
 

Opinião das pessoas - Escrever uma crítica

Não foram encontradas quaisquer críticas nos locais habituais.

Páginas seleccionadas

Outras edições - Ver tudo

Palavras e frases frequentes

Passagens conhecidas

Página 250 - ... le second par les Tyriens, le troisième par les Aradiens. Chacun de ces peuples continua à habiter exclusivement son quartier. « Tripolis, dit Diodore de Sicile, est une ville trèscélèbre de la Phénicie : elle se compose de trois villes séparées l'une de l'autre par un stade d'intervalle. Elle renferme le sénat des Phéniciens, qui délibère sur les affaires les plus importantes de l'État.
Página 373 - ... ce fameux monument des Perses. Ces paroles s'adressant à des hommes jeunes, auxquels le vin avait déjà ôté l'usage de la raison, ne pouvaient manquer leur effet : l'un d'eux s'écria qu'il se mettrait à la tête, et qu'il fallait allumer des torches et venger les outrages que les temples des. Grecs avaient jadis reçus de la part des Perses. Les autres convives y applaudirent, s'écriant qu'Alexandre seul était digne de faire un tel exploit.
Página 350 - Il se rendit donc auprès de celui qui venait d'être désigné commejroi de Tyr, et lui apporta le manteau royal. Il trouva ce pauvre homme couvert de haillons, et occupé dans un jardin à puiser de l'eau pour un faible salaire; après lui avoir appris l'événement, il le revêtit des ornements royaux, le conduisit sur la place publique, et le proclama roi desTyriens.
Página 82 - Morgantins, les habitants d'autres •villes de l'intérieur, et toas ceux qui avaient antérieurement servi sous ses ordres contre les Carthaginois. Tous ces hommes lui étaient dévoués, en raison des nombreux bienfaits qu'il leur avait accordés pendant leur service militaire; ils s'étaient d'ailleurs toujours montrés ennemis de la faction oligarchique des six cents, et n'obéissaient que forcément au peuple, qu'ils haïssaient.
Página 131 - Denys y aborda pendant la nuit, y fit débarquer ses troupes , et , commençant l'attaque dès la pointe du jour , il vint à bout de son entreprise. Comme la place n'était gardée que par un petit nombre de soldats, il força les postes, pilla...
Página 17 - ... des richesses considérables et mis sur pied une armée nombreuse, composée de troupes nationales et étrangères. Perdiccas ne pouvait laisser subsister cet État indépendant au milieu des provinces asiatiques de l'empire macédonien. Il vint donc avec l'armée royale attaquer Ariarathès, qui, à la tête de trente mille hommes d'infanterie et de quinze mille cavaliers, se croyait en état de lui résister. Mais, vaincu dans une bataille rangée, le roi de Cappadoce fut fait prisonnier et...
Página 200 - ... à des accusations, offrirent volontairement leurs propres enfants, qui n'étaient pas moins de trois cents. [Voici quelques détails concernant ce sacrifice.] Il y avait une statue d'airain représentant Saturne , les mains étendues et inclinées vers la terre, de manière que l'enfant qui y était placé roulait et allait tomber dans un gouffre rempli de feu.
Página 353 - Salut, ô mon fils, recevez ce nom de la part du dieu. — Je l'accepte, ô mon père, répondit Alexandre, et désormais je me ferai appeler ton fils si tu me donnes l'empire de toute la terre. » Le prêtre entra alors dans le sanctuaire, et...
Página 236 - ... accidents, instituèrent comme unique prophétesse une femme qui rendait les oracles : on construisit pour elle une machine sur laquelle elle montait sans danger pour recevoir les inspirations et rendre les oracles à ceux qui l'interrogeaient. Cette machine reposait sur trois pieds; de là son nom de trépied...
Página 169 - ... qu'ils ont, pour la plupart, l'habitude d'aller vendre sur les côtes l'encens, la myrrhe et les plus précieux aromates qu'ils reçoivent des marchands qui les apportent de l'Arabie heureuse. Ils sont jaloux de leur liberté, et lorsqu'un ennemi puissant s'approche de leur pays, ils s'enfuient dans le désert comme dans une forteresse. Ce désert manque d'eau et est inaccessible à tout autre, excepté pour eux. Ils y ont creusé des réservoirs murés qui fournissent l'eau nécessaire à leur...

Informação bibliográfica