Imagens das páginas
PDF
ePub

Aux séances de la Société des Bibliophiles françois, où il était fort assidu, il émerveillait ses confrères par la mesure de sa discussion, souvent aiguisée d'ironie, et par la justesse de ses vues, qui décelaient une haute culture intellectuelle.

Mais alors que d'autres célébraient sur le mode enthousiaste les livres qui s'alignaient sur leurs rayons, le vicomte de Janzé parlait peu des merveilles qu'il avait réunies; il eût craint qu'on ne le taxât de quelque vanité, et peut-être n'eût-il pas supporté une critique si cette critique était tombée par hasard sur un de ses préférés, sur un de ses joyaux, qui le ravissait. Ses amis euxmêmes ne connaissaient pas tout de cette bibliothèque délicieuse, aux reliures demeurées fraîches, comme si elles venaient de sortir des mains des bons faiseurs dont elles sont signées ; et les enchères prochaines réservent certainement d'attachantes surprises aux connaisseurs qu'attirera la vente.

[ocr errors]

le

Pour en avoir une idée une idée seulement, car il n'est rien de tel que de voir les livres en main pour en juger sagement pour avoir une idée de ce qu'est cette rare collection formée par vicomte de Janzé, il suffit de feuilleter le catalogue qui suit: M. Henri Leclerc l'a dressé avec sa compétence depuis longtemps reconnue, et les articles qu'il contient sont de nature à provoquer les plus légitimes convoitises.

Certes, tout le monde sait que le vicomte de Janzé était possesseur d'un Molière, de l'édition de Bret (six volumes), dont on lira plus loin la notice spéciale, et qui avec ses dessins originaux de Moreau le Jeune, ses suites uniques d'épreuves, sa reliure en maroquin rouge à losanges par Bradel, le digne successeur de Derome, constitue l'un des plus parfaits chefs-d'œuvre que puisse rêver un bibliophile.

Mais à côté de ce monument de grâce et de beauté, la bibliothèque du vicomte de Janzé est riche d'autres livres des xvir et XVIIe siècles. En citerai-je quelques-uns?

Voici, dans le chapitre des livres religieux, le Missel de Kerer,

vêtu d'une très belle reliure des Eve (n° 15); les Heures à l'usage de Claude Gouffier, grand écuyer de France, dans une reliure d'un goût sérieux frappée à ses armes (no 18); Prières, un délicieux manuscrit de Le Couteux (no 32); l'Imitation de Jésus-Christ, traduction de Corneille, en une très belle reliure de Boyet, en maroquin doublé. Voilà, dans le chapitre des albums d'estampes, un magnifique exemplaire de l'iconographie de Van Dyck, et des recueils de costumes, dont un rare exemplaire du premier volume de la Galerie des Modes, un recueil de quatre cent trente-neuf planches de Bonnart, etc.

Et ce sont encore, du côté littéraire : le charmant Boileau de 1728 en quatre volumes in-12, relié par Derome en maroquin doublé (no 329); le Virgile de 1743, en 4 volumes in-8, sous une reliure en maroquin rouge (no 291), les Fables de La Fontaine, édition de Fessard, 6 volumes, reliés par Derome en maroquin vert (n° 352), les Contes de La Fontaine, édition des fermiers généraux, 2 volumes en maroquin rouge, entre les feuillets desquels vingt figures savoureuses ont été ajoutées (n° 363); les Idylles et Romances de Berquin, exemplaire en grand papier, sous une reliure de maroquin ancien (no 367); les Plaisirs de l'Isle enchantée, trois parties. en I volume, in-folio relié de maroquin rouge, reliure ancienne (no 410); Poliphile, première édition française de 1546, exempl. non rogné (no 509); le Rabelais de 1741, exempl. relié en maroquin ancien (no 454); Manon Lescaut, 1797. Exemplaire en grand papier, figures avant la lettre (n° 466). La Collection du comte d'Artois, 64 vol. reliés en mar. Exempl. de Renouard avec de nombreuses suites ajoutées, dont plusieurs à l'état d'eaux-fortes (n° 604). Le Plutarque de Vascosan, 14 vol. rel. en maroquin par Derome (no 584); Quinte Curce, 1702, 2 vol. in-12, reliure ancienne mosaïquée (no 633). Entrées de Henri II et de Charles IX à Paris. Mémoires du cardinal de Retz, de Gui Joly et de la duchesse de Nemours, charmant exempl. relié par Derome (n° 671): Voyage en Grèce de Choiseul Gouffier, exempl. contenant un grand nombre de dessins originaux de Hilaire et de Moreau (no 608); Histoire de Bretagne de dom Lobineau, ex. de dédicace relié en mar. doublé aux armes du comte de Toulouse (n° 697).

L'Histoire de la Bretagne, par dom Morice, 5 in-folios, vêtus de

maroquin rouge, et dont le plat porte les armes du maréchal de Noailles (n° 698).

Je m'arrête, car on serait tenté de tout citer dans cette collection où abondent, en un état étonnant de fraîcheur, les reliures de Padeloup, de Derome, de Bozérian, etc.

L'heure est venue de la dispersion: chacun des éléments dont se compose cette harmonie va aller chez quelque fin connaisseur qui l'aimera, comme l'a aimé le vicomte de Janzé, bibliophile à citer en exemple, puisqu'il était de ceux qui non seulement s'enchantent de la matière livresque, mais encore savent lire.

Savoir lire! Savoir retrouver, dans les pages de l'écrivain, le battement d'un cœur d'autrefois, et aussi la palpitation de toute une époque! Savoir se transporter dans le passé et vivre, le temps que dure la lecture, une vie que l'on ressuscite avec assez de précision, pour s'y émouvoir, c'est là tout le secret des esprits solidement trempés, des esprits qui ont réfléchi longuement, patiemment sur l'immense absorption dont leur cerveau s'est pénétré par l'étude.

Le vicomte de Janzé fut un de ces esprits: il n'était que juste de le rappeler, au moment où sa bibliothèque, qui fut l'instrument de son érudition et le clavier de ses ravissements, va cesser d'être.

Mars 1909.

L. ROGER-MILES.

CATALOGUE

DE

LIVRES ANCIENS

THÉOLOGIE

I. ÉCRITURE SAINTE

1. Biblice histoRI E, magno artificio depictæ, et utilitatis publicæ causa latinis Epigrammatibus a Georgio Aemylio illustratæ. Francoforti Christianus Egenolphus excudebat, (à la fin :) D. M. XXXIX (1539), pet. in-4, figures, car. rom., 54 fl. non chiff., mar. bleu, fil. à froid, dent. int., tr. dor.

Bel encadrement au titre et 83 figures, gravés sur bois par Hans Sebald Beham, dont le monogramme se trouve sur le titre.

Exemplaire avec la rare variante D. M. XXXIX au lieu de MDXXXIX à la fin du livre. Pauli, le biographe de Beham, ne connait que deux exemplaires offrant cette particularité.

2. Sacrorum Bibliorum vulgata editionis concordantiæ, recensitæ atque emendatæ a Francisco Luca, nunc vero secundum Huberti Phalesii, Plantini et Parisiensium observata, etc. edita. Coloniæ Agrippinæ, apud Balthasarum ab Egmond et socios, 1684,

« AnteriorContinuar »