Imagens das páginas
PDF

те du Gouvernement , en

'donnant entrée dans le Royau

me à de nouveaux ufages. Ce difcours adroit n’empê

:cha pas la difgracejde la Chan-'

celiere. Ses ennemies , jaloufes

du pouvoir qu’elle avoit ufur-i

pé, ne manquerent pas de profiter de ces circonflances pour

'achever de la noircir dans l’ef

[merged small][ocr errors][ocr errors][merged small][ocr errors]
[ocr errors]

pes, ne tendoient qu’à fe faire donner. 1’adminill;ration du

I, Parr. G

[ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]

mais entendu parler : les gia.ces lui repréíienterent aufli‘tôt un endroit marécageux, ton.jours rempli d’un brouillard épais , ou jamais le Soleil ne fait fentir fes ravens; une terre

[ocr errors]

affreux qui, par leur venin , répandent un air pefliféré : il ne croît dans cette ifle que des plantes venimeufes. Се fut dans cet horrible endroit où Tramarine vit arriver fon ennemie : mais ce qu’elle ne put voir fans .frémir d’horreur , ce

[ocr errors]
[merged small][ocr errors]

cœur, d’autres atraquoient dif»

férentes parties de fonlcorps ; .8c , par un prodigeinoui, loin que ces cruautés lui .ôtafl`en't la vie, elle fcmbloit fe renouveller par ces íouPŕ‘rancеs. Celt ainíi , dirle Génie Verdoyant , que tous les Criminels d’Etat, qui ont abufé de la confiance de leur Maître en vexant fes peuples, doivent foullnrir pendant plufieurs fiécles.

La Princefle , continuant fes obfervations fur le Royaume de Caftora ,remarqua qu’on venoir de nommer, pour oсcuper la place de Chanceliere, une femme d’un mérite diůinf

[ocr errors]

gué 8: fort attachée à fes intérêts. Без qu’elle eût prêté le ferment de fidélité, fon ptemier foin fut de propofer au Confeil le rappel de la Prin.ceffe, dont la vertu 8: 1е mé­ rite fupérieut étoient un sûr garant de fa bonne conduite. Elle ajouta , en s’adreIiant à la Reine , qu’après avoir donné un exemple de févérité dans ila petfonne de laf Princefiè Tramarine,'fa Majeflé ne pouvoit en donner un de fa clémence , dans aucun objet qui fût plusdigne 8: еп même tems plus agréable à fes peuples.

La Reine fe rendit fans pei

ne à се fage confeil , 8: , pour

favotifer celle qui le lui avoit donné , elle la nomma , ‘afin

[ocr errors]
« AnteriorContinuar »