Imagens das páginas
PDF

d’annoncer elle-même à la. Princelle la grace qu’elle lui faifoit en ordonnant fon rappel. Un détachement de ‘qua­ tre mille Amazones fut commandé pour honorer le triom

phe de la Princelfe.

Tramarine, farisfaite d’apprendre qu’on étoipïenfin forcé de rendre à fa nai ance 8: а; les vertus la juйice qui leur étoit dûe , . 8: s’embarraflÈmt: peu des regre? que fa Бега:

ourroit 'occaronner , ’ai leurs fort impatiente de voir le fort du Prince lon fils,paíl`a à. une autre glace où. elle vit la Magicienne Camagnole qui , après s’être emparée du jeune Prince , remonta dans Гon cabriolet que le caprice condu'i

[ocr errors]
[ocr errors]

y eût. Cétoit un homme fufrieux ,. méchant , fourbe .8: fanguinaire; il av.oit inflruit Camagnole dans l’Art magiеще ,‚ ën'. l’oп. peut dire qu’elle. en f avoit prefque autant que lui. ¿ès qu’elle ut arrivée, ils eiraminerent enfemble le petit Prince; 86 Phi.lo.mendragun , après avoir tracé diH`étentes.. figures fur une grande table

[ocr errors]

ble grimace , en les montrant à Carnagnole, que .Tramadne, tremblante pour fon fils, détourna les yeux de deíliis la. glace avec un effroi. terrible en regardant le Génie. Cher Prince, lui dit-elle dans le

[ocr errors][ocr errors][merged small]
[ocr errors]

cien.d’attenter fur les jours d’un enfant qui tient fa naif

fance d’un Génie; 8€. la gri#

mace que vous venez de lui

voirfaire ,. nfeíl: occafionnée. a que par les connoiffances qu’il: дед: acquifes ,‚ раг fon Art ,'

qu’il .ne ' pourroit jamais lui nuire. Mais , reprit Tramarine, n’efl:-il pas en votre pouvoir de le retirer des mains de ces deux Monírres, qui vont déformais ne s’occuper quй gâter l’efprit du jeune Prince , en ne lui donnant que de faux

principes 8: une très-mauvaife éducation ?

Vos réflexions font jultes, dit Verdoyant, mais j’ai prévu à tous les inconvéniens qui pourroient arriver , Se veux bien vous dire, pour achever de vous tranquilifer , que déja. un Sylphe de mes amis s’ell: chargé de veiller fur la conduite de votre fils. Je croyois , dit Tramarine , votre pouvoir fans bornes; apprenez moiedn moins fa deftinée. Je ne puis à­préfcnt fur ce point vous fatisfaire: contentcz­vous de la parole que je vous donne qu’il fera .très-heureux. Tramarine infifla , ёс 1е Génie , en refuГанс de contenter fa curiolité ,

l’irrita. Les femmes , ainli que

les hommes , font naturellement curieules; le defit d’apprendre femble inné avec nous, 8: les Grands ne clevroient rien ignorer par les foins qu’on fe donne pour leur éducation; les talens, les Sciences 8: l’humanité doivent fetvir à foutenir la dignité де leur rang , quoique fouvent la naifiance ne donne pas toujours l’efprit 8: 1е jugement : on ditoit que la Nature fe plaît quelquefois à dédommager ceux qu’elle a fait naître dans un état médiocre; mais deft affez moralifer.

Ttamatinеinfifla donc avec '

beaucoup de chaleur , elle employa tout ce qu’elle put imaginer de plus puillant pour

« AnteriorContinuar »