Imagens das páginas
PDF
ePub

de ce monde ; mais qu'ils apprennent que, dans les ondes, ce tems palle comme un jour., Ce voyage que le Roi des Ondins ordonna à Tramarine, fur regardé comme un trait de sa politique. Cette Princesse étoit la premiere personne de la Terre qu'il avoit admise dans son Empire, sans subir le joug de la mort ; ce qui change entierement la façon de penser des Habirans de notre hémi. sphere. Ce Monarque craignit, peut - être avec raison, que, malgré la double dose d'élixir élémentaire qu'on avoit fait prendre à Tramarine, elle ne retombât encore dans ses anciennes foiblesses , sur-tout

[ocr errors]

.

[ocr errors]

fur or

se trouvant sans cesse à portée d'admirer chaque jour les singulieres beautés renfermées dans le Sallon des merveilles

; ce fut donc afin de la fortifier dans leurs maximes & dans leurs loix

que ce voyage donné.

Il est à présumer que, quoique

Tramarine fût la plus parfaite de toutes les femines, elle n'avoit pas encore acquis les vertus & les dons dont les Génies sont doués dès leur nailsance; & que, malgré les gran. des dispositions qu'elle avoit pour les Sciences, ce ne fut qu'après bien des années qu'elle fur remplie de ces talens admirables qui ne sont accordés

qu'aux Génies du premier ordre. Le Roi , occupé des préparatifs

du voyage du Prince & de la Princesse, & voulant qu'il se fît avec toute la pompe dûe à la Majesté Ondine, ordonna que leur Suite seroit composée de dix mille Ondins & trois mille Ondines.

Peut-être pensera-t-on qu'un aulli nombreux cortege devoit faire beaucoup d'embarras dans un voyage d'aussi long cours : c'est

pourquoi je dois instruire mon Lecteur que les Ondins n'en causent aucun; comme ce sont des Génies, ils n'ont besoin d'aucunes provisions l'air suffit à leur subsistance. Tramarine devenue irnmor

telle, & par conséquent participante à toutes les vertus des Ondins, étoit aussi dispensée des besoins auxquels la Nature humaine a assujetti les foibles Morrels.

[ocr errors]
[ocr errors]

CHAPITRE VIII.

Voyage dans l'Empire des

Ondes. Le jour fixé

pour

le départ du Prince & de la Princesse, ils furent prendre congé de sa Majesté Ondine , après quoi ils monterent dans leur char que leur Suite suivit dans des voitures de nacre de perles , faites en forme de co. quilles; ce qui devoit représenter le plus beau coup d'æil du monde pour ceux qui ont pu avoir l'avantage d'en être les témoins.

« AnteriorContinuar »