Imagens das páginas
PDF
[ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][graphic]

digne de la frivolité de leur efprit; ces galans Petits-Maîtres avec leurs tons emmiellés , dont ] les diŕi'érentes' infiexions de la voix paroiflent d’aceord 'avec leurs geiles, Se qui chargés de mille .bri.nb.o­ rions , fouvеnt parés de mouches, de rouge 8: de Ьоuquets , peuvent faire affaut de charmes .avec les femmes les plus coquettes.:' tous ces Adonis étoient profcrirs des Etats de Pentaphile. Quel

[ocr errors][ocr errors][ocr errors]
[graphic][merged small][ocr errors][ocr errors]

DÈS que Tramarine fut entrée dans fa quinzieme année, on lui Ht fa Maifon. Céliane fut nommée pour être fa premiere Dame d’honneur; c’é­ toit une perfonne d’un efprit

vif8: brillant , 8:, comme je .

Раì dit , parente de la Princeffe du côté de la Reine Cliceria. Tramarine l’aimoit beaucoup, elle lui avoit accordé toute fa confiance ; il еРс vrai que perfonne n’en étoit plus

digne, par fon mérite, fon zele 8: ion attachement'.

La Reine jugeant alors la Princefle allez formée our foutenit la neuvaine preliérite par les Loix , fit aífembler fon Confeil pour ordonner les bains que Trarnarine ne pouvoir: fe difpenfer de prendreà la fontaine miraculeufe .j. elle voulut que се voyage fe fît avec toute la pompe 8: la magnificence convenables à une Princeile deflzinée à remplir le Trône de Caflzora. Quatre mille Amazones furent commandées pour efcortеr lajeune Princelfe , 8: les Dames les lus qualifiées. briguetent à ’envi..l’honneur de l’accom

pagnet : chacune s’empreíl"a

[ocr errors]

né des preuves de fa fécondi

té; faveur qu’elles 'ne.dou­ toient pas que la Déeffe ne lui accordât. . ' Lorfque la Princiеffe ‚fut.ar­ rivée au Temple, les Prêtreffes 8: 1ез jeunes .filles Confacrécs au culte de la Déeffe vinrent au devant d’elle, 8: , après l’avoir reçue desimains de fes Dames d’honneu'r, elles l’introdui.firent dans l’enceinte du Temple auî .fons de mille inftrumens. Tramarine préfen­ ta alors Ё. la Déeffe Pallas des offrandes dignes du rang qui l’attendoit..; elle Htenfuite fes prieres fuivant le rit accoutu

« AnteriorContinuar »