Imagens das páginas
PDF

Parc oh je vais vous conduire.

Tramarine 8: Célia e {uitvirent la Fée qui les fit ’abord entrer dans la Tour, 8: enfuite defcendre par un efcalier dérobé, au bas duquel étoit une porte de fer qu’elle ouvrit, 85 en donna lafclef à Tramarine en 'lui recommandant dela porter toujours fur elle. Après avoir traverfé les jardins die la Fée qui étoient les plus beaux du monde, elles admirerent fur tout les Statues des Dieux ё: Déeffcs , diйribuées dans un ordre admirable. 'Bonine les 'conduifit infenfiblеmenrt dans

[ocr errors]

l’a1r un parfum délicieux. Tramarine trouva cet endroit fi

agréable qu"elle propofa à 1а Fée de fe герoй: fous un ber­ ceau qui terminoit l’allée, 8: dîoü forroit une fontaine qui , par fon doux rnurmure, joint au gazouillementn des oifeaux.., infpiroit une douceïrêverie. r

Elles fe placerent au bord d’un ruilleau que formoient les eaux de la fontaine , 8: qui s’élargifl'oit à mefure qu’il s’éloignoit de fa fource. Cëliane

naturellement gaiq. 8: badine , .

[ocr errors]
[ocr errors]

endroit délicieux, 8: même d’y fouper, s’il étoit pofiible. Mille

. Zéphirs parurent à l’infl:ant agi.ter les arbres qui entouroient

ce ruiffeau , dont les eaux. ar

entines formoient des ond.es ŕégeres , qui fembloitnt manquer la joie' qu’il' avoit d`être témoin des tendres foufpirs de la belle Tramarine. La nuiteut ä-peine couvert le Ciel d’unfombre voile , qu’à un figr‘ral

[ocr errors]
[ocr errors]

moifellts parurent a Pinfìant en pofanr une table fervie de ce qu’il y avoit de plus ra‘re 8: де

lus délicat. On tint table aH"ez lìongtems, 8: Céliane amufa beaucoup la Princeffe par des

'propos pleins de faillies , que

[ocr errors]

Plus de fix femaines s’étoient

[ocr errors]

la Fée eut foin de procurer tous les jours de nouvelles Fêtes à la Princeífe, fans qu’elles puffent diiiiper. la mélancolie. Céliane ne eeffoít de lui en faire de tendres reproches; mais Tramarine, gênée par la .préfence de fes femmes qui avoient ordre de ne la .point uitter, nfy répondrait que par des foirpirs. O. . . ' .o_

Une allaite qui furvint ii .la Fée , Pobligea de .s’abГenter pour .quelque tems. Elle prévint Tramarine liar 'le voyage qu’elle devoir. faire , 8: dbnt

[ocr errors]
[ocr errors]

1

[ocr errors]

malheur qui devoir lui arriver; elle Ht ce qu’elle. put pour empêcher ce voyage, 8: pour engager Bonine à ne la. point abandonner. Je ne. puis abfolu­ment , dit Bonine ,l me difenfer de me rendre à l’Aí'f`em­ ,Elée des Fées, qui doit fe tenir chez le redoutable Demogor­ gon, un des plus grands Magi

[ocr errors]

dezvotre intérêt même т’): engage; fabrégerai mon voyage autant que je le pourrai , ne .craignez rien de la Fée Turbu. leute. Voici les moyens de vous garantir de fes méchani cetés: tant que vous porterez fur vous cette refpe6.ìueufe',

[graphic]
« AnteriorContinuar »