Imagens das páginas
PDF
ePub

LES ONDINS,

CONTE MORAL.

SECONDE PART I E.

CHAPITRE I X.

Histoire de la grande Géante. APRÈs que Verdoyant cûc instruit Tramarine sur les principaux articles qui devoient 11. Part.

А

[ocr errors]

l'intéresler, ils continuerent leur route , & s'arrêterent sur les bords d'un Fleuve qui servoit de limites à deux Nations sujettes à de grandes révolutions. La Princesse, surprise de voir une foule de gens campes comme par bataillons, & dont les habillemens différens formoient une espéce de tableau assez singulier : que signifient ces déguisemens ? demanda Tramarine ; sans doute qu'on se prépare à jouer ici quelque Comédie, & qu'on a choisi cet endroit

pour

leur servir de théâtre.

Le Génie souriant de l'errcur de Tramarine, lui dit

que les différens habillemens qu'elle remarquoit, ne servoient qu'à

distinguer les Régimens qui composoient l'armée d'une Souveraine très-respectable par ses vertus, & qu'ils avoient autrefois serviependant long.tems avec beaucoup de zele & d'atrachement. Ces Peuples sont guidés les uns par le goût de la nouveauté, d'autres par celui des richesses ; l'ambition domine ceux-là , ceux ci se laissent" entraîner par foiblesse; enfin la plus grande partie s'eft liguée pour secouer l'au. torité qui devoit les retenir dans le respect : mais, pour vous mettre au fait de leur dispute, il faut commencer par vous apprendre le sujet qui l'a fait naître. Dans une des Républiques

de cet Empire, est née de la discorde & du mensonge une fille, dont l'esprit séducteur a {çu gagner les principaux Officiers de la Princesse régnante qui , séduite elle-même par

des dehors trompeurs, l'a fait venir à sa Cour. Personne n'a d'abord pensé à s'opposer aux progrès que cette fille faisoit dans le cæur de leur Souveraine ; mais , en grandissant peu-à-peu , elle est devenue une Géante qui s'est si - bien fortifiée dans l'esprit de la Princelle, qu'elle a envahi une partie de son autorité, &, malgré l'obscurité de sa naissance, elle s'est néanmoins procuré quantité d'adorateurs lesquels, pour captiver ses bonnes

« AnteriorContinuar »