Imagens das páginas
PDF
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]

gardée par des Sirènes , 'qui еmployerent les fons les plus

Hatreuns pour le charmer par‘

leur agréable mulique. Le Chevalier ne put d’abord réíiůer à des accens fi touchans: il s’ar­ rêce pour les écouter , déja fon cœur 'fe livre au plaiíit de' leb erïtenclre , fes forces s’aHr`oi­ bliffеnt, 8: fes jambes trem­l blantes le foutiennent à.peine , 8: Гoп vit Pinllzant qu’il alioie perdre le fruit de tous fes tra­' vaux.' Cette épreuve cfr la plus difficile à furmonter : mais , s’appercev'ant de fa foibleffe , il

s’arma tout­ä-coup d’un. cou- .

ra ‘e nouveau , öl , par une in piŕation finguliere , il prit fon épée dans fa main, 8c fe mit à les fuir avec une extrême

гуд. y

[ocr errors]
[ocr errors]

avec fes ailes 5. cent 5013 ou lui vit abattre la. tête , 8: cent 5013 fe reproduire d’ellc­même. Le Chevalier ne comprenant rien

' 51 ее fingulier animal, vit bien qu’il ne pourront jamais le vain- .

cre avec'fes armes ', ëc qu’il

falloir .Cn§1pl.oyerfla' rufe' pour'

tâcher de.le furprendre. Après queeet oifeau lui eut faitfaire

[ocr errors]

fans doute, il vint enfin luimême fe re ofer fur lui,8:.il s’en faifit angl-tôt. Ce fu: alors que 'les voûtes du Temple s’é­ branlerenr; la (eptieme porte s’ouvrit avec un fracas' eponwantable , Se des cris de joie fe

.firent entendre de toutes parts.

Le Chevalier viélorieux , faifi de fon oifeau ,rtraverfa une. grande cour, au bout de laquelle étoit un lac très`pro­ fond qu’il fallut encore paffer à la nage afin de fe purifier, fans néanmoins uittet ’oifeau , fans quoi ill falloir' ro» commencer un nouveau.corr!f

bat. Les eaux де ce lac for

rnoient , par leurs ondes agi- '

tées, un bruit femblable à un torrent qui fe précipite du haut d’une montagne efcarpée. Après que ce vainqueur eut fubi cette derniere épreuve, il s`avança.vers le Temple du Soleil. Ce Temple elle environné d’un double rang de colonnes de marbre jafpe; on voit au milieu du Temple , fur un piedeйal , las Наше de ce Dieu , dont la tête eil: ornée d’une. couronne faîte en forme de rayons , qui font garnis d’efca.rboucles.

Sous ce valle .portique que

forme le double rang de co'-_ lonnes qui environment le Tema

« AnteriorContinuar »