Imagens das páginas
PDF
[ocr errors]
[ocr errors]

.'Déefl`е , firent naître en moi cette noble audace qui'do'it toujours accompagner les Hé­ ros. Je fortis du Temple 8: trouvai, fous u u des portiques , l’armure qui vепoit de me fer'vir pour exécuter les exploits dom: votre Majeйé avoit ‚été le Témoin. Quoique leurs ' Majeůés S: ceux qui avoient été fadmis à cette converfation,' euflènt defiré d’apprendre un ’plus grand détail des aventu'(ее du Prince, perfonne ne put néanmoins fe plaindre de fa complaifance , 8: le Roi гсmit à un autre tems à en»exi'­ 'ger les particularités ,455.pper­

[ocr errors]

cevant que le Prince brûloit d’impatience de fe retirer avec la Princeflè Amafis. . Tramarine 8€ le Roi fon pere, charmés l’un 8: l’autre d’avoir été Témoins du triomphe &'. de la gloire du Prince Nubécula , en témoignerent leur. reconnoiffance au .Génie Verdoyant, 8: le remercierent en même tems de l’agréable furprife qu’ils avoient éprouvée àl apparitionfde l’En

'voyé du Soleil, en apprenant , .par le difcours de Ce Favori„

que ce jeune Prince étoit fon

lils. Sans doute , ajouta la

Princefle Tramarine , que c’é. toit au Génie Carabiel que vous aviez confié fon éducation?`Hélas , que j’étois inf.

[ocr errors]

ter le.Roifon pere au Souve

rain des Ondes , elle fupplia Ie' Génie de faire reprendre à leur Flotte la route de la Capitale, ou ils fe rendirent en très-peu de tems'. Je n’entrеprendrai point de faire la defcrìption des.Fê.tes qui le donnerent à leur retour; il fullira d’apprendre à mes Lecteurs que fa Majeйé Ondine, après avoit examiné la Princelle Tramarine, parut très‘contente du changement qui s’étoit fait en elle : 1е Roi Opbtes lui fut préfеnté , S: 'il voulut bien , en faveur de l’époufe de fon fils, confirmer les honneurs du Louvre que le Prince Verdoyant lui avoit accordés; 8: fa Majeflé ajouta à cette gra­ ce, qu’il lui fût donné un lo.; e gement dans le Palais, à côté

de celui de la Princefle Tra'marine dans le Pavillonideâ ­ glaces. ' '

. Par cette nouvelle faveur, il fut permis à Ophtes de vifi-. ter fouvent le cabinet des merveilles , Tramarine jugeant par elle­même de l’empre.ll`ement que le Roi fon pere pou? voit avoir d’apprendre ce qui .s’étoit pafl`é' en Lydie depuis fon entrée chez les Ondins , ëc fur-tout de fçavoir des nou-. velles de la Reine Cliceria, la . façon dont elle gouyernoit fon; Royaume, 8: mille autres cho-_ fes qui devoient Pintérefler : c’ePc pourquoi, a rès avoir Рай: au Roi un détai des attributs' де cc .merveilleux cabinet,

« AnteriorContinuar »