Imagens das páginas
PDF

graces 8: obtenir de fesfaveurs , s’empreflent chaque jour à 'compofer des élégies , des églogues 8: des épîtres, qu’on lui préfente en grande cérémonie: c’eít par­là que fe font connoîrre ceux qui lui font le plus attachés. Comme elle eilt vaine , ambitieufe, fiere 8: 01`gueilleufe, 8: qu’elle captive entierement l’efprit de la Princefie, elle a eu Padrelle , pour augmenter fon autorité , де changer toute la forme de l’ancien Gouvernement pour établir deinouvelles Loix; enfin, rien ne fe fait plus que par fes ordres, rien n’eй fi audacieux que ceux qui exécutent fes volontés , on leur voit entreprendre tous les jours les cho

[ocr errors]

fes les plus extraordinaires , fans que perfonne ofе s’oppo­ fer à leurs deffeins : par une efpéce de conlidération qu’on croit devoir aux titres éminens dont ils font revêtus, c’eflr­ là ce qui les enhardit â tout entreprendre; mais ce qui eй encore plus fìngulier , deй qu’ils exécutent avec affurance се que les autres hommes n’auroíent jamais ofé penfer.

Les fideles Sujets de la Prin

[ocr errors]

fons , 8: encore plus des foumiff

lions aveugles que la Géante veut exiger d’eux , Ге Гon: révoltés; d’autres plus hardis attaquent perfonnellement la Géante, en difant que deft une Fille dont on ne connoît

ni le nom , ni la naiffance 5 quelques- uns prétendent la faire pallet pour bâtarde; ce qui forme différens Partis dans les Etats de la Princelfe , 8: се

[ocr errors]

Sujets cherchent à fecouer le joug de cette lille d’adoption , fur­tout depuis qu’elle a entrepris d’envahir tous les Gouvernemens , 8: de s’attribuer les gracesqui ne pouvoient ci-de­

‚ vant être accordées que par la

[ocr errors]
[ocr errors]

qu’ils doivent à leurs Souverains , par de nouvelles conflitutions qui paroiilent contradiétoires 8: entierement oppofées à l’ancienne Morale : bien

des Corybantеs ont refufé де s’y foumettre , 8: la plûparc ont pris l’étendard de la rebellion ,' ce qui forme des guerres perpétuellеs 5 8: les diíïérentes Nations que vous voyez fe ralfembler ici, ne viennent que pour demander la tête de la GC'/ánte.

[ocr errors]

marine , quelles railons peut avoir la Princelfe de vouloir s’obl‘tiner de compromettre fon autorité, en la lai[l`ant' dans les mains d’une fille qui peut mettre tous fes Etats en combuftion ? Ne devroit-elle pas plutôt la reléguer dans quelque ifle éloignée, afin de rétablir la paix que tout Souverain doit deíirer pour alfurer le bonheur

де fes Peuples? Ne pourroiron pas encore la marier à quelque Prince étranger ., allez puillant 8: allez ferme pour la réduire à l’obéill`ance ? Le Grand Turc , ou le Grand Kan de Tartarie , me paroîtroit all lez lon fait. Il eй vrai , dit Verdoyant , mais ils l’ont refufée ; cependant on vient de nommer des Plénipotentiaires pour traiter de la Paix, ilseont ordre de propofer le 'mariage de la Géanre avec Philomen­ dragon qui, comme vous leavez', ell'. un grand Magicien 8: un Géa11t.des plus monltrueux qui ait jamais paru. On elpere que la .Princelle pourra le rendre aux vœux de fes Peuples, б: que се mariage lesàdélivrera v

« AnteriorContinuar »