Lire et écrire à Babylone

Capa
Presses Universitaires de France, 11/04/2016

Vers 3200 avant notre ère, l'histoire de l'humanité connut un tournant radical, l'écriture fut inventée à Sumer. Pendant plus de 3000 ans, la civilisation mésopotamienne fit un usage intensif du cunéiforme dont témoignent les centaines de tablettes d'argile découvertes à ce jour, qui renseignent sur toute la société, des rois aux esclaves. La connaissance de l'écriture était le fait des élites, qui gardaient à domicile leurs "papiers de famille" . Les bibliothèques conservaient le savoir de l'époque et fournissaient les instruments de référence nécessaires aux différents spécialistes de la religion, devins, exorcistes, chantres. L'auteur explique, dans un style clair et précis, ces différents usages. Des photos enrichissent cette histoire de l'écriture cunéiforme.

Opinião das pessoas - Escrever uma crítica

Não foram encontradas quaisquer críticas nos locais habituais.

Outras edições - Ver tudo

Acerca do autor (2016)

Dominique Charpin, agrégé d'histoire, a été Professeur à l'université Paris-I et directeur d'études à l'Ecole pratique des Hautes études (Sciences historiques et philologiques) : « Histoire et civilisation de la Babylonie ancienne », puis « Histoire de la Mésopotamie ». Correspondant de l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, il a été responsable de l'équipe de recherche «Mondes mésopotamiens» du CNRS. Nommé Professeur au Collège de France, à la chaire « Civilisation mésopotamienne », il a prononcé sa Leçon inaugurale en janvier 2014.

Informação bibliográfica