Imagens das páginas
PDF
ePub

, DE LA
PHILOSOPHIE

DE
L'ESPRIT HUMAIN.

PAR DUGALD STEWART,

Professeur de phil. mor. à l'université d'Edim-

bourg, de la Soc. R. de la même ville; membre
de l'Acad. Imp. de Pétersbourg; membre de la
Société phil. américaine de Philadelphie,

TRADUIT DE L'ANGLOIS

PAR PIERRE PREVOST,

[ocr errors]

Pr. de Ph. à Genève, C. de l'I. N., de l'Acad. R. de
Berlin, des Soc. R. de Londres et d'Edimbourg, etc.

[merged small][ocr errors][ocr errors]

PW-YORX GENÈVE,
Chez J. J. PASCHOUD, Imprimeur-Libraire.

J. M. DE GER ANDO,

Membre de l'Institut National, des Acad. de

Turin, de Lyon, de la Soc, des Arts de
Genève, etc. etc,

Moufieurd,

Vous aimez Mor. Bugala Stewarw ew sa philofophies; voca écrito, comme les sieno, ound avancé lero progrès d'une sciences utiles en maiuteranis presques abandonnée. Permettez, que jes profite de l'amitiés que vouri

maccordez, pour vouro opasne las traductiow I'uw ouvrage ques voust eftimez, ew quis préfeutes la philofophie sout uw jours, aufsi zutéressanw que, respectable,

P. PREVOST

I DU TRÀ DUCT EU R.

LORSQUE Coste traduisit , il y a environ un siècle, l'Essai sur l'entendement humain, il fut secondé par Locke, dont les remarques durent lui être fort utiles (1). Il ne me semble pas que dès lors on ait imprimé des traductions d'ouFrages philosophiques anglois, munies de l'approbation de l'auteur. Celle que j'offre au public n'a pas été revue par Mr. Dugald Stewart. Mais l'avantage dont je jouis , d'avoir avec lui des relations de correspondance et d'amitié, m'a mis à portée de le consulter sur l'objet de cette entreprise.

Il m'a encouragé à publier cette traduction ; et j'étois impatient de le faire, non-seulement parce que j'estime l'auteur

[ocr errors]

(1) Locke revit sa traduction. Voyez l'avertissement de Coste , p. s.

« AnteriorContinuar »