Histoire naturelle des animaux sans vertèbres ...: Radiaires, vers, insectes. 1840

Capa
J. B. Baillière, 1840
0 Críticas
As críticas não são validadas, mas a Google verifica a existência de conteúdo falso e remove-o quando é identificado

No interior do livro

Opinião das pessoas - Escrever uma crítica

Não foram encontradas quaisquer críticas nos locais habituais.

Outras edições - Ver tudo

Palavras e frases frequentes

Passagens conhecidas

Página 771 - Cuvier ou représentation d'après nature de l'une des espèces les plus remarquables et souvent non encore figurées, de chaque genre d'animaux.
Página 473 - Il est garni d'une rangée de u'iamcns charnus , ou de tentacules très (ins , qui servent sans doute à l'animal pour l'avertir des objets nuisibles qui pourraient se présenter et qu'il doit repousser. Il n'est pas impossible qu'en certaines occasions les Ascidies renversent assez cet orifice de leurs branchies, pour que ces tentacules paraissent au dehors... Il y en a même qui en ont deux rangées. » Mémoires du Muséum, vol. 2, p. 19. Les Biphores ont aussi des tentacules courts, rayonnans...
Página 211 - ... bord. C'est, nous croyons, une erreur pour la majeure partie des espèces ; Blainville l'a signalée. En effet, il n'ya que cinq ouvertures analogues aux sillons que l'on trouve dans les Astéries ordinaires. Ces ouvertures donnent passage à des organes rétractiles , probablement tenlaculaires.
Página 31 - ... au pôle supérieur, et qui porte de chaque côté deux cordons granuleux ( peut-être les ovaires ) ? La cavité est remplie par un liquide en mouvement qu'on voit passer dans deux tubes latéraux , lesquels se divisent bientôt chacun en quatre branches et parviennent à la surface du corps en s'ouvrant dans les canaux longitudinaux qui conduisent le liquide dans les cils dont le mouvement est continuel , et qui paraissent des organes respiratoires. Enfin, des parties latérales de chacun des...
Página 708 - En zoologie. Lamarck appelle métamorphose générale celle de l'insecte qui, pendant le cours de sa vie, subit des mutations dans sa forme générale et dans toutes ses parties , les extérieures surtout , de sorte que la forme sous laquelle il uait diffère totalement de celle qu'il doit avoir par la suite , et qu'aucune des parties qu'il possède dans son.
Página 673 - Linné , et ayant suivant lui pour caractères : corps mou ou un peu dur , oblone, susdéprimé, ayant latéralement des bras symétriques , inarticulés; bouche en suçoir, située sous le sommet de l'extrémité antérieure; point de tentacules ; quelquefois deux cornes anticales ; deux sacs externes , pendans à l'extrémité postérieure; anus terminal. Ce genre , que l'auteur avoue être très-voisin des Lernées proprement dites , avait déjà été distingué par Oken , sous le nom générique...
Página 707 - Je nomme métamorphose cette particularité singulière de l'Insecte de ne pas naître soit sous la forme , soit avec toutes les sortes de parties qu'il doit avoir dans son dernier état...
Página 462 - L'intestin part de la bouche, va jusque vers l'extrémité opposée, et revient en se roulant en spirale autour de sa première partie. On n'y trouve que du sable ou des fragments de coquilles. De nombreux vaisseaux paraissent l'unir à l'enveloppe extérieure, et il y a de plus, le long des côtés, un filet qui pourrait être nerveux.
Página 773 - ... qui existe entre la perfection progressive de ces centres nerveux et l'état des facultés instinctives, intellectuelles et morales, par François Leuret, médecin de l'hospice de Bicêtre.