Bibliothèque universelle de Genéve, Volumes 1-2

Capa
A. Cherbuliez, 1836
 

Outras edições - Ver tudo

Palavras e frases frequentes

Passagens conhecidas

Página 286 - N'offrent jamais de vous que de nobles images. Je ne puis estimer ces dangereux auteurs Qui de l'honneur, en vers, infâmes déserteurs, Trahissant la vertu sur un papier coupable, Aux yeux de leurs lecteurs rendent le vice aimable.
Página 276 - Un faiseur de romans et un poète de théâtre est un empoisonneur public, non des corps, mais des âmes des fidèles, qui se doit regarder comme coupable d'une infinité d'homicides spirituels, ou qu'il a causés en effet ou qu'il a pu causer par ses écrits pernicieux. Plus il a eu soin de couvrir d'un voile d'honnêteté les passions criminelles qu'il y décrit, plus il les a rendues dangereuses et capables de surprendre et de corrompre les âmes simples et innocentes.
Página 229 - Cette hauteur de conception n'a jamais été donnée à l'homme dans une telle mesure qu'il puisse l'appliquer à la plus relevée , la plus importante, la plus variée et la plus difficile des œuvres de l'homme : la création de la société. Les peuples existent, et ce ne sont point les législateurs qui leur ont donné la vie; les peuples existent, et chaque peuple a une constitution , dans le sens le plus large de ce mot, puisqu'il existe. Le législateur ne doit toucher à cette constitution...
Página 91 - Homère lui plait infiniment. C'est la simplicité, c'est la force de ses tableaux qui m'enchantent — Je n'ai rien vu de pareil — Je ne sais quel pouvoir ce Poète a sur moi — mais je ne me lasse point de le lire, même dans la mauvaise traduction latine que j'en ai. Je ne puis me consoler de ne pas entendre le Grec pour le lire dans l'original. — Dacier" a eu la méchanceté de le mettre à la françoise.
Página 278 - Il avoua que les auteurs des pièces de théâtre étaient des empoisonneurs publics ; et il reconnut qu'il était peut-être le plus dangereux de ces empoisonneurs. Il résolut non seulement de ne plus faire de tragédies, et même de ne plus faire de vers ; il résolut encore de réparer ceux qu'il avait faits, par une rigoureuse pénitence.
Página 279 - Cette révolution peut à la longue éclairer une plus grande masse d'hommes ; mais, pendant plusieurs années , la vulgarité du langage, des manières, des opinions, doit faire rétrograder, à beaucoup d'égards, le goût et la raison.
Página 44 - Il n'enleva aux vierges sacrées aucun de leurs 'priviléges, il donna les sacerdoces aux nobles et ne refusa pas aux Romains les sommes nécessaires à la célébration de leurs cérémonies religieuses; il parcourut les régions de la ville éternelle suivi par le sénat satisfait, il considéra avec intérêt les temples, lut les noms des dieux inscrits sur leurs frontons , s'informa de l'origine de ces édifices, loua la piété de leurs fondateurs , et quoique d'une religion différente, il...
Página 30 - Tracer l'histoire du dccroissemenl et de la destruction totale du paganisme dans les provinces de l'empire d'Occident, à partir du temps de Constantin ; réunir tout ce que l'on peut savoir par les auteurs tant chrétiens que païens , par les...
Página 261 - II ya des temps où l'on peut dire que tout l'esprit qui se consomme se met dans les livres, que tout ce qui se pense s'imprinre. » Ceci n'est plus vrai — ou, du moins, ce n'est plus accepté comme étant vrai : et l'ironie veut que, à une époque où...
Página 241 - ... chacun. Enfin , portant nos regards sur la réorganisation de la société , nous nous sommes efforcé de résumer, pour le cas où elle est dans le calme, les progrès par lesquels les monarchies peuvent arriver sans secousse à une existence constitutionnelle, et pour le cas où elle est déjà bouleversée, les voies par lesquelles elle peut revenir à l'ordre et à la liberté. C'est alors qu'une seule nous a paru sûre, la fédération ; car lorsque l'ordre social a éprouvé une de ces...

Informação bibliográfica