Églises romanes oubliées du Roussillon

Capa
Nouvelles Presses du Languedoc, 2003 - 334 páginas
0 Críticas
L'art roman en Roussillon, célèbre au-delà des frontières, s'illustre par son architecture, mais aussi sa sculpture, sa peinture murale et son mobilier. Géraldine Mallet a recensé, visité et étudié églises, monastères et prieurés, certains magnifiquement mis en valeur, d'autres méconnus, voire abandonnés à la végétation ou perdus au bout d'un long chemin. Elle nous fait partager son émerveillement devant les prouesses du bâtisseur de Saint-Martin-du-Canigou, dès le tournant du XIe siècle ; elle nous invite à mieux voir le linteau de Saint-Génis-des-Fontaines, première sculpture datée de 1019-1020 ; et nous dévoile l'histoire rocambolesque du cloître de Saint-Michel-de-Cuxa dont nombre de chapiteaux sont maintenant à New York... Nous découvrons avec elle les abbayes de Sainte-Marie d'Arles-sur-Tech et de SaintAndré-de-Sorède, la cathédrale d'Elne et la collégiale de Serrabone..., ainsi que nombre d'églises plus modestes, mais non dépourvues d'intérêt, comme celle de Saint-Martin-de-Fenollar, à l'abside couverte de peintures, de Planès, dont le plan complexe a tant intrigué..., et même les quelques édifices antérieurs à l'an mille, annonçant ce grand art qui s'imposa pendant plus de deux siècles en terres catalanes. Près de trois cents édifices religieux sont ainsi présentés selon six itinéraires : le long du littoral, dans les trois vallées, dans les hauts cantons et dans la plaine. Ils sont précédés d'une introduction riche d'enseignement, qui intéressera tant le médiéviste averti que le néophyte curieux. Un ouvrage de bibliothèque comme de terrain, illustré de nombreux dessins, cartes et photos en noir et blanc et en couleurs.

No interior do livro

Opinião das pessoas - Escrever uma crítica

Não foram encontradas quaisquer críticas nos locais habituais.

Palavras e frases frequentes

Informação bibliográfica