Imagens das páginas
PDF
ePub

bonne, et toujours faisant des expériences in anima vili, dans ses relations avec elle. Avouez que c'est dure, quand on a respiré cette atmosphère électrique et attrayante des beaux esprits de l'Hôtel Castellan (où on y a été même un peu incense); et qu'on a eu ses entrées, au vrai musée de célébrités aimables, réunies dans les salons de Madame Récanier; oui, chère amie, et quand par-dessus le marché on a été gâté par de bonnes causeries, si intimes et si spirituelles, chez nos bonnes amies Pallard de Waldemberg, Madame C. avec ses réminiscences personnelles de Göthe et de Jean Paul; et Anna avec ses petits soins et sa bonté intarissable, qui bien sûr aurait fait la conquête de Richter s'il avait été des nôtres, en chair, et en os. Hélas ! chère amie, que de crêpes ont voilé nos deux existences, depuis ces douces veillées, quand je riais de grand cæur avec vous; aujourd'hui je pleure de même, et la sympathie, croyez-le, n'en est pas moins cordiale, pour en être plus triste. Vous dites vrai, chère bonne; que ce sont les vivants qui me font la guerre,-mais-mais-c'est la mort qui a remportée la victoire ! car il paraît que le ciel prend son bien partout où il le trouveet voilà pourquoi les anges ne restent jamais longtemps sur cette terre, toute jonchée qu'elle est, de ceurs brisés, de mécomptes et de re

grets !

Adieu chère et digne amie, je vous embrasse dans vos montagnes, et quand je pense que les dites montagnes nous séparent, je suis prête à chanter avec le Fou de Tolède :

“ Çe vent qui vient à travers la montagne
Me rendra fou ! me rendra fou !"

Si j'étais homme, du moins, ce serait toujours fou de vous ! Maintenant il faut vous contenter de ma folie bien raisonnable de vouloir non seulement vous la répéter, mais le dire à tout le monde, que j'ai l'honneur d'être, chère Reine de Mont Blanc !

Vôtre toute dévouée

Et bien affectueuse amie,

ROSINA BULWER LYTTON.

Londres, çe 31 Mars, 1851.

20, GREAT MARLBOROUGH STREET,

APRIL, 1851.

MR. SHOBERL'S NEW WORKS.

I.

Vols. v. to viii. inclusively, of the
LETTERS AND DESPATCHES

OF

LORD CASTLEREAGH.

Edited by his Brother
THE MARQUESS OF LONDONDERRY.

Immediate orders should be given for this important work, to prevent disappointment.

II.

EXCURSIONS IN NEW SOUTH WALES.

By Lieut. HENDERSON, Ceylon Rifles.

In 2 vols., with Plates, 21s., bound. “ The genuine account of a squatter's life." —Daily News.

** Volumes with which readers of Australian books will not fail to make acquaintance."- Athenæum.

“ Among the most interesting and useful books which have been published in reference to the important Colony of New South Wales."-Sunday Times.

III.

REVELATIONS OF HUNGARY;

OR, LEAVES FROM THE DIARY OF AN AUSTRIAN OFFICER Who served during the late Campaign in that country. With a Memoir of Kossuth, and Portrait of the Emperor of Austria.

108. 6d., bound.

IV.

A VOYAGE TO CHINA.

By Dr. BERNCASTLE,
Member of the Royal College of Physicians, London.
In 2 vols., with views of Canton, &c.

218., bound. “A valuable contribution to geography, statistics, and manners." - Morning Post.

We have rarely met with more agreeable volumes."- Messenger.

V.

TEN YEARS IN INDIA ; ;

OR, THE LIFE AND ADVENTURES OF A YOUNG OFFICER. By CAPTAIN ALBERT HERVEY, 40th Madras Infantry.

3 vols., small 8vo. “ An excellent manual of information for the young aspirants to military glory.”—Morning Herald.

" Invaluable to the young Indian soldier."-Standard.

VI.

RYAN'S ADVENTURES IN CALIFORNIA. WITH THE AUTHOR'S EXPERIENCE AT THE MINES.

2 vols., with 23 Drawings taken on the Spot. A striking sketch of the life of a clever young rambler. The accounts he gives us of the hardships the miner has to undergo, of the fevers and agues which assail him, and the lottery he throws into, are most lively and amusing.”—Quarterly Review.

“When one has once taken up the book, it is impossible to lay it down." --Standard.

« AnteriorContinuar »