Revue d'artillerie, Volume 36

Capa
Berger-Levrault., 1890
 

Opinião das pessoas - Escrever uma crítica

Não foram encontradas quaisquer críticas nos locais habituais.

Outras edições - Ver tudo

Palavras e frases frequentes

Passagens conhecidas

Página 226 - Le ministre de la guerre a annoncé à la chambre qu'on pouvait disposer de vingt mille hommes pris dans les dépôts. Les mesures prises par les chambres pour appeler à la défense de la patrie tous les hommes en état de porter les armes , donneront bientôt un grand nombre de bataillons , si l'on presse avec toute l'activité possible la levée et l'embrigadement, et la formation de ces bataillons.
Página 114 - SM jugea que le moment de crise qui décide du gain ou de la perte des batailles était arrivé : il n'y avait plus un moment à perdre. L'empereur ordonna au duc de Trévise de se porter avec seize bataillons de la jeune garde au village de...
Página 12 - On le reçut enfin. Ses parents, témoins de son application toute volontaire, lui permirent, avec l'âge, de fréquenter des leçons plus élevées, mais sans lui rien épargner des devoirs et des gênes de leur maison. Rentré de l'école ou du collège, il lui fallait porter le pain chez les clients, se tenir dans la chambre publique avec tous les siens, et subir dans ses oreilles et son esprit les inconvénients d'une perpétuelle distraction. Le soir, on éteignait la lumière de bonne heure...
Página 212 - Veuillez faire connaître ce nouvel état de choses aux habitans , et le choix que j'ai fait de leur île pour mon séjour, en considération de la douceur de leurs mœurs et de leur climat. Dites-leur qu'ils seront l'objet ecnstanl de mes plus vifs intérêts!
Página 224 - Prussiens , et ne vînt prendre part à la victoire. Des cris de joie se font entendre sur toute notre ligne. Les troupes, fatiguées par huit combats , reprennent vigueur et font de nouveaux efforts. L'Empereur regarde cet instant comme décisif. Il porte en avant toute sa garde , ordonne à quatre bataillons de passer près le village de...
Página 13 - Laplace y faisait, au nom du gouvernement, l'examen de cent quatre-vingts candidats au grade d'élève sous-lieutenant. La porte s'ouvre. On voit entrer une sorte de paysan, petit de taille, l'air ingénu*, de gros souliers aux pieds et un bâton à la main. Un rire universel accueille le nouveau venu. L'examinateur lui fait remarquer ce qu'il croit être une méprise*, et, sur sa réponse qu'il vient pour subir l'examen, il lui permet de s'asseoir.
Página 222 - J'ai cru m'apercevoir que l'intention du maréchal avait été mal comprise , que sa pensée avait été mal saisie : l'entretien que j'ai eu ce matin avec lui m'a convaincu que je ne m'étais point trompé. » Je vous prie , messieurs , de me permettre de vous exposer en peu de mots ce qui s'est passé dans cette trop courte et trop malheureuse campagne. Je dirai ce que je pense j ce que je crains , ce que j'espère ; vous pouvez compter sur ma franchise.
Página 12 - ... avec tous les siens, et subir dans ses oreilles et son esprit les inconvénients d'une perpétuelle distraction. Le soir, on éteignait la lumière de bonne heure par économie, et le pauvre écolier devenait ce qu'il pouvait, heureux lorsque la' lune favorisait par un éclat plus vif la prolongation de sa veillée. On le voyait profiter ardemment de ces rares occasions. Dès les deux heures du matin, quelquefois plus tôt, il était debout ; c'était le temps où le travail domestique recommençait...
Página 227 - ... vrais amis de la patrie , dans un moment où le souverain que nous avons proclamé naguère , que nous avons revêtu de toute notre confiance , vient de faire le plus...

Informação bibliográfica