Imagens das páginas
PDF
[ocr errors]
[ocr errors]

lorfque les Prêtreflcs , en fe rapprochant, le firent difparoztге , 6: je remarquai quen sléloignant il mit .un doigt fur fa bouche , fans doute pour me faire entendre de ne point né

[ocr errors]

ver. Le ndemain , à­pein.e fûs-jeentrée dans lesbain, que le même mouvement qui s’étoit fait fentir la veille, m’annonça l’arriv.ée de mon Vainqueur. Il íapprocha de moi, me tint des

[ocr errors]
[ocr errors]

feu d'évorant : je, voulus fuir , mes forces m'abandonnerent ;

mais, dans le trouble qui m'a- .'

[ocr errors]

m'empêcher de regarder encore

[ocr errors]

ce que deviendroit mon Vain queur. Je le vis s’enfoncer fous les eaux , 8: j’entendis diftinctement une voix qui me dit que ma vie 8: тon bonheur dépendroient de ma conduite, 8: que la félicité du Prince avec lequel je venois de m’unir, étoit attachée au filence que je deд voiзgarder. Je compris alors la faute que j’avois faite.

. Hélas , 'ma chere l il n’étoit plus en mon duvoir de la ré

[ocr errors]

вее, je tombai évanouie dans les bras d’une Prêtrefie qui s’é­ toit avancée pour me fecourir 8: apprend're“'1et fujet de ma frayeur.. Je n’eus .garde de lui en confier le motif; je lui dis feulement que la ïrapidité' des I. Parr. . Е

[ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors]
[ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors]
« AnteriorContinuar »